La peinture aquarelle n’est pas facile à maîtriser. En effet, en l’apprenant, on se rend compte très vite qu’on peut faire face à des effets aléatoires, et c’est l’une de ses particularités. Grâce à l’eau, créer une palette démesurée de couleurs et d’effets est possible. Mais que choisir comme matériels, notamment en débutant à l’aquarelle ?

Quel matériel acquérir pour débuter à l’aquarelle ?

Certes, le matériel de base s’acquiert à un prix assez coûteux mais vous ne regretterez pas votre achat. Toutefois, rien ne vous empêche de commencer avec de la peinture aquarelle pour débutant. Au fur et à mesure, vous pourrez passer à de la peinture fine pour professionnel. Pour le choix du papier, il vous est conseillé d’opter pour celui de qualité. Dans le cas contraire, vous maîtriserez difficilement les différentes techniques. Pour choisir les pinceaux aquarelles, optez pour ceux de qualité moyenne. Ils sont largement suffisants pour être utilisés quotidiennement. En effet, les pinceaux de bonne qualité coûtent très cher. Maintenant que vous connaissez que choisir les pinceaux aquarelles de moyenne qualité est suffisant pour vos entrainements, entrons un peu plus en détail dans le choix du papier (bien que cela ait déjà été un peu dit plus haut) et des peintures.

Le choix du papier

Etant donné les nombreux types de papiers, leur choix n’est donc pas facile. Voici alors des conseils vous aidant dans votre sélection. Tout d’abord, il y a trois textures de papiers : le « hot press » (littéralement : pressé à chaud), le « cold press » (littéralement : pressé à froid) et le « rough » (ou ruguex, en français). Le « hot press » est extrêmement poli. Il est un bon choix pour ceux qui aiment dessiner et additionner de la couleur rapide à leurs gravures. Grâce à sa structure très polie, elle donne la possibilité de scanner beaucoup plus aisément les dessins. Par contre, il n’est pas facile de se débarrasser de la texture sur les illustrations, à moins de vouloir rechercher cet effet. Le second type de texture de papier, le « cold press », tient bien les couleurs. De plus, tout en restant fort, il absorbe une grande quantité d’eau, aisément. Il est utilisé pour les peintures plus soignées à l’aquarelle. Enfin, le « rough », lui, est mieux texturé que les autres. Les effets sont adorables avec cette texture de papier.

 Comment choisir ses peintures ?

Pour choisir ses peintures, si on est encore novice, il est conseillé d’opter pour les godets (pigmentations compactées dans des contenants minuscules), pour s’habituer avec les couleurs. En faisant le choix d’une peinture en tube, vous aurez des couleurs plus saturées. C’est de la peinture qui dilue bien. Pour revenir aux godets, il est peut-être assez fatiguant de les acheter isolément, pour la constitution de sa palette de couleurs. Voici alors un conseil d’achat. Offrez-vous une palette de moyenne qualité, au début, pour vous exercer. Celle-ci est déjà largement suffisante pour vos travaux. En étant plus performant, vous pouvez faire l’acquisition d’une palette de meilleure qualité, avant de vous procurer de nouvelles couleurs et remplacer certaines que vous utilisiez mal. Bref, c’est une question de goût personnel ; prenez le temps de vous exercer.