L’entretien des pinceaux est une étape indispensable de la vie dans un atelier. Pourtant cette pratique reste bien trop souvent négligée par les aquarellistes. Pour qu’ils gardent toute leur capacité, les pinceaux doivent être nettoyés après chaque séance de travail. Des informations sur l’entretien des matériels d’aquarelle sont évoquées ici.

Le nettoyage des pinceaux

Pour conserver longtemps vos pinceaux, ils doivent être soigneusement nettoyés après chaque séance de travail. Vous pourrez vous-même nettoyer les pinceaux en 5 étapes. D’abord, enlevez l’excès de peinture de la touffe à l’aide d’un chiffon ou d’un morceau de papier de journal en faisant de la virole vers l’extrémité des poils. Lavez la touffe dans du white spirit ensuite séchez-la avec un chiffon. Puis, rincez une nouvelle fois la touffe du pinceau dans le creux de votre main avec de l’eau tiède et du savon jusqu’à ce que la couleur du peinture disparaisse. Afin de remettre tous les poils en place, veuillez lisser délicatement la touffe entre votre pouce et votre index. Enfin, laissez sécher votre pinceau à plat sur une serviette éponge ou sur du papier absorbant. Une fois sec, rangez-le dans un pot en orientant la touffe vers le haut.

L’entretien des autres matériels d’aquarelle

Les matériels et matériaux pour la peinture à l’huile sont précieux. A chaque utilisation, il est indispensable d’entretenir ses matériels d’aquarelle. Pour la conservation des couleurs, par exemple, pendant le travail vous devez presser la peinture du tube à son extrémité et nettoyer le pas de vis avec un chiffon avant de visser le bouchon. Si le pas de vis reste collé, mettez le tube dans de l’eau tiède jusqu’à ce que vous puissiez le dévisser sans faire trop d’effort. Quant aux couteaux et spatules, ne laissez pas sécher vos débris de peinture car vous risquerez de ne plus pouvoir les éliminer et de perdre la surface lisse nécessaire au travail au couteau ou à la spatule. Pour éliminer les débris, frottez-les à l’aide d’un chiffon en coton imbibé de white spirit. Après votre séance de travail, vous devez aussi nettoyer votre palette avec de l’eau claire pour ne pas sécher votre peinture. Prenez une éponge pour faire disparaitre la peinture fixée dans les compartiments ou utilisez un liquide vaisselle pour éliminer les taches résistantes puis séchez votre palette à l’aide d’un papier absorbant ou d’un chiffon. Une fois la palette propre, mettez un peu d’huile de lin pour nourrir le bois. Cela vous permettra de conserver sa surface lisse et son aspect brillant.

Des règles de base pour l’entretien des pinceaux

La durée de vie d’un pinceau dépend de la manière dont vous l’entretenez de temps en temps. Pour le conserver le plus longtemps possible, vous devez suivre quelques règles de base. La première règle pour bien nettoyer les pinceaux consiste à les tenir le plus loin possible du liquide à masquer et de la gomme de réserve. Ensuite, n’oubliez jamais de les rincer à fond, à la fin d’une cession, pour éviter qu’un pigment se sèche dans les poils. Puis, pour refaire la forme des pinceaux, avant de les laisser sécher, utilisez vos propres doigts. Pour réussir votre entretien, laissez les sécher dans un tapis de table de bambou enroulé ou sur un linge à l’air libre. Après un usage intensif, vous devez les laver à fond avec du savon doux. Pour éviter l’endommagement de la pointe, transportez-les dans un étui, un tube ou un tapis de table de bambou. Enfin, entreposez vos pinceaux à la verticale dans un bocal avec les poils en l’air lorsqu’ils sont secs.