Vous avez toujours souhaité de vous mettre à l’aquarelle ? Sachez qu’il est bien possible de fabriquer sa propre peinture à l’aide d’un liant à travers la gomme arabique et les pigments. Qui dit une bonne peinture dit une meilleure composition. C’est la raison pour laquelle il est important d’avoir un bon mélange pour un fini exquis. Prouvée et testée depuis des siècles, la gomme d’Acacias a largement fait ses preuves en aquarelle jusqu’à en devenir aujourd’hui un composant de base très prisé des grands peintres. Ainsi, découvrez comment manier la peinture aquarelle de A à Z à travers des astuces pratiques et amusantes pour mieux gérer la couleur tout en réalisant des ombres propres.

L’aquarelle : une peinture fine et légère à divers effets

Quoiqu’effrayant par sa transparence, la peinture à l’aquarelle séduit de plus en plus pour sa subtilité, sa beauté, sa légèreté et sa nuance impressionnante. En ce qui concerne la peinture animée, l’aquarelle a une peinture associant la gomme arabique à des pigments transparents tenant le rôle d’agent colorant. Ces pigmentations peuvent être à la fois synthétiques ou naturelles. D’ailleurs, c’est ce qui rend sa plus grande particularité. Les adjuvants utiles lors de la préparation sont généralement la glycérine, la dextrine, le sucre, le fiel de bœuf ou encore le miel. L’aquarelle, contrairement à la gouache, est sans aucun doute l’une des techniques des plus courantes, mais qui se révèle tout aussi bien délicate. Elle a connu son essor au 17e siècle jusqu’à en devenir aujourd’hui une véritable technique artistique à part entière. Les pigments associés sont broyés finement avec de la solution gomme arabique ou de la dextrine. L’aquarelle sèche instantanément. Quant à son utilisation, cette peinture répandue peut s’appliquer sur un support aussi bien sec que préalablement mouillé. Il importe seulement de bien choisir ce support pour un meilleur rendu. Toutefois, le résultat diffère d’une technique à une autre. L’aquarelle est un petit coffret de poche transportable, qui est souvent destiné aux peintres du grand air pour créer un œuvre créatif, inspirant et moderne.

La gomme arabique : un composant très prisé en aquarelle

Récoltée en grande partie dans toute l’Afrique saharienne, la gomme arabique est un liant soluble dans l’eau jouant un rôle majeur dans l’apport des contrastes du résultat attendu. Comme l’indique son nom, il s’agit d’un composant qui permet de lier tous les différents éléments de la matière aquarelle. Très ancienne et connue, elle a pour objectif premier de donner une certaine consistance au papier aquarelle. Ainsi, sa première utilisation fut trouvée par les Égyptiens sur les momies afin de garantir la bonne cohésion des bandages. Certes, cette gomme a fait ses preuves depuis des millénaires afin de conserver la peinture utilisable. Une petite quantité peut largement suffire. La gomme peut également se définir comme étant une fusion issue d’un tronc d’arbre de la famille des Acacias. Par ailleurs, si les toiles sont si claires et brillantes, c’est bien grâce à ce composant de base. Elle présente une solubilité dans l’eau assez élevée. En revanche, cette gomme est incompatible avec certains éléments, notamment l’alcool, les acides oxaliques, minéraux, les sels ferriques et le plomb. La gomme d’Acacia est un élément riche en fibre et facile à utiliser aussi bien en cuisine qu’en peinture. Elle est disponible sous différentes formes : poudre, grain, liquide, etc.

Le fiel de bœuf : un additif naturel modifiant la nature de l’aquarelle

Le fiel de bœuf, voilà bien un autre liant très privilégié. Il s’agit entre autres d’un agent mouillant permettant de rendre les lavis plus fluides. Ce composant peut aussi être utilisé avec des couleurs mouillées afin de créer des motifs et des textures intéressantes. Issu de la graisse animale, ce produit permet également de peindre sur des surfaces lisses. D’ailleurs, en rajoutant quelques gouttes de cet additif à la couleur, on peut facilement peindre sur des objets comme le plastique, le verre, le bois, etc. Quoique le fiel de bœuf ait une odeur assez mauvaise, il demeure à l’heure actuelle, un composant très utilisé en aquarelle, notamment pour son apport de viscosité et sa transparence. À l’inverse de la gomme arabique liquide, cet additif a pour rôle d’accélérer le séchage tout en augmentant la fluidité de la couleur. Cela dit, il existe trois façons d’utiliser cet agent humidifiant. Il faut toutefois agir rapidement pour éviter que la couleur en question soit absorbée par le papier. Pour ce faire, il vous importe simplement de bien le mélanger à la peinture afin d’avoir par la suite une substance parfaite et satisfaisante. Le fiel de bœuf est disponible sous forme de flacon ou de liquide. En ce qui concerne son usage, il faut ajouter quelques gouttes d’eau avant de faire les mélanges. Pour information, il existe en général deux types distincts de fiel de bœuf, à savoir le fiel raffiné et le non raffiné. Ces derniers diffèrent précisément de par leur apparence.

Le drawing gum : un médium indispensable et efficace pour peinture

Le drawing gum est un produit peu magique que l’on connaît également sous le nom de film de masquage ou de liquide de réserve. En effet, il s’agit d’une gomme à dessiner pelliculable qui s’applique aussi bien au pinceau comme à la plume. Le drawing gum doit être séché. Ce procédé présente une texture caoutchouteuse qui est davantage réservée au type de peinture sur papier. Il est également conçu à base d’ammoniac. À ce propos, il est conseillé de l’utiliser, de préférence, sur du papier sec pour un meilleur résultat. Dans tous les cas, le drawing gum est le produit idéal pour le masquage éphémère tout en conservant les blancs à l’aquarelle. Il est légèrement teinté. De ce fait, il faut tout de suite l’appliquer sur la surface afin d’éviter la formation de bulles. Par ailleurs, la chaleur est vivement déconseillée. Certes, ses caractéristiques font que le drawing gum sèche très vite par rapport aux autres additifs. Ce médium liquide peut également s’appliquer sur une zone peinte à condition que le papier en question soit bien sec. Cela évitera tous les éventuels accidents lorsque vous enlevez le drawing gum.

La gomme arabique : où en trouver ?

La peinture est un art qui a toujours permis de créer une atmosphère d’ambiance et de singularité en mettant en valeur des couleurs très diversifiées. L’arabique gomme a de multiples propriétés non seulement dans le pastel sec, dans l’aquarelle, mais également en pâtisseries orientales. Neutre en goût, il apporte de la texture à la préparation. Pour ce type d’usage, la gomme arabique peut soigner la peau, soulager la constipation et les maux de gorge, favoriser la digestion, etc. Vous pouvez généralement en trouver dans les magasins spécialisés, notamment les commerces de fournitures utilisés pour les Beaux-Arts, les commerces de loisirs créatifs, et bien évidemment sur Internet. En effet, avec l’avancée du monde numérique, il est possible d’en trouver facilement sur la toile. Il est vendu aussi bien en cristaux qu’en version diluée. Ce prix variera d’un magasin en ligne à un autre. D’où l’intérêt de bien comparer la qualité et le prix avant d’acheter un modèle ou une marque particulière. Appelée également poudre d’or, la gomme arabique liante est aujourd’hui utilisée dans de nombreux secteurs, à l’exemple du secteur agroalimentaire, textile, bâtiment et bien sûr en aquarelle. Bref, sa composition fait qu’elle ait de nombreuses vertus indéniables. Chaque détail de cette gomme en fait son atout.