L’aquarelle est un art qui a conquis bon nombre de personnes depuis bien avant la Renaissance, même si elle n’a connu son apogée qu’à cette époque. Voyons son origine et à quoi elle a été servie. Découvrons également les premiers célèbres artistes d’aquarelle tels que Van Dyck, Giovanni Benedetto Castiglione et Claude Lorrain.

Origine de l’aquarelle

L’origine de l’aquarelle remonte peut-être même jusqu’aux peintures pariétales paléolithiques d’Europe, malgré le fait qu’elle n’ait connu son apogée qu’à la Renaissance, époque pendant laquelle elle était considérée en tant qu’art. L’aquarelle est donc un art et un procédé avec lequel les peintures employées sont des pigmentations en suspension dans de l’eau et le support classique commun est le papier. Mais l’on utilise également la toile, le bois, le tissu, le cuir, le papier vélin, le papier d’écorce, le papyrus et les plastiques. Même si les aquarelles sont souvent brillantes et transparentes, avec l’adjonction du blanc chinois, elles deviennent opaques. En Asie orientale, l’on considère la peinture à l’encre aquarelle comme celle au pinceau. Au Japon, en Corée et en Chine, c’est le procédé (fréquemment en monochrome marron ou noir)le plus utilisé par les célèbres artistes d’aquarelle. Maisl’aquarelle peinte avec les doigts est également native de la Chine.

Une grande école de peinture à l’aquarelle depuis le XVIème siècle

Tel qu’il a été dit plus haut, l’origine de l’aquarelle remonte avant même la Renaissance. Depuis l’époque égyptienne, mais principalement dans le Moyen-Âge, elle a été employée pour le dessin. L’un des premiers représentants de cet art, à la Renaissance, est Albrecht Dürer (1471 – 1528), un artiste originaire de l’Allemagne du Nord. Il a peint de nombreuses jolies aquarelles représentant des paysages et la faune. En hommage à l’artiste, une grande école de peinture à l’aquarelle a été mise en place, sous la direction de Hans Bol (1534 – 1593).

Une pratique qui a très vite pris de l’ampleur

Malgré cette naissance prématurée, les aquarelles étaient habituellement utilisées par les artistes de chevalet baroques, mais uniquement pour des copies et des dessins. Parmi les premières personnes ayant fait de la peinture à l’aquarelle, il y a eu Van Dyck, pendant son voyage en Angleterre. Il y a eu également Giovanni Benedetto Castiglione, Claude Lorrain et bon nombre de célèbres artistes d’aquarelle Flamands et Hollandais. Mais les aquarelles réalisées à l’époque illustraient particulièrement les espèces botaniques sauvages, celles-ci ayant été très en vogue à la Renaissance, que ce soit sur papier, dans des dessins à l’encre sur vélin coloré, dans des publications grand format, dans des livres ou à titre d’illustration sur des bois colorés.