L’étude des œuvres d’art ne se voit pas que dans les ouvrages. Comme preuve, de plus en plus d’émissions artistiques et culturelles ont été lancées en vue de populariser l’art. L’objectif est de mieux le faire connaître et de le rendre accessible sur Internet ou à la télévision. Ce sont des rendez-vous qui font vivre et revivre des peintres, des productions artistiques, des variations artistiques de manière à la fois insolite et originale. Cet article vous propose quelques émissions télévisuelles démocratisant la création artistique sur quelques écrans.

 D’art, d’art

D’art d’art !, simplifié d’Art d’Art !, fait partie d’une émission télévisuelle dédiée aux beaux-arts  propagée sur France 2 à partir de l’année 2002, publiée par un journaliste animateur de télé et de radio française appelé « Frédéric Taddeï » jusqu’en l’an 2018 et ensuite présentée par une chroniqueuse, productrice de radio et philosophe appelée Adèle Van Reeth. Chacun des numéros explique l’histoire d’une création artistique en 1 min 15 s. Sur une idée exceptionnelle d’un auteur d’oeuvre art Hollandais vivant en France appelé Natalie Boels-Kugel et d’un producteur de télé nommé Tim Newman, le programme télévisé est réalisé grâce à l’entreprise Froggies Media. En l’an 2010, la production audiovisuelle est propagée le lundi à vingt-et-une heures et retransmise le vendredi à vingt-trois heures. En l’an 2014, le programme télévisé est publié le dimanche à vingt heures cinquante. Les textes sont rédigés en collaboration avec un présentateur d’émission de télévision, et sa sœur Marie-Isabelle. Concernant maintenant les œuvres, celles-ci sont adoptées grâce à Natalie Boels-Kugel. À vrai dire, d’Art d’Art !  fait partie d’une émission courte regroupant environ 6 millions de spectateurs au minimum. Du 28 août jusqu’au 1er septembre 2017, en vue de célébrer les 15 ans de l’émission courte, les célébrités comme l’actrice, musicienne et chanteuse française dénommée Louane, une plasticienne, réalisatrice de cinéma et photographe française appelée Agnès Varda ou encore l’acteur et humoriste français appelé François-Xavier Demaison, remplacent la durée d’une soirée. L’émission est diffusée en même temps sur TV5, au Luxembourg et en Belgique.

À vos pinceaux

À vos pinceaux représente un programme d’un nouveau genre télévisuel appelé téléréalité. Les 2 premières semaines sont transmises le 27 décembre 2016 sur France 2 (un programme télévisé) et le 3 janvier de l’année 2017 du fait d’audiences imparfaites. Ce programme télévisé annule le programme précédent et les 2 dernières semaines sont propagées sur une chaîne de télévision France 4 à la fin du mois de janvier ainsi que le 7 février de l’année 2017. Appropriée à une production audiovisuelle britannique connue sous l’appellation « The Big Painting Challenge », l’émission est proposée par une chanteuse appelée Marianne James (son véritable nom, c’est Marianne Gandolfi). Le jury est constitué non seulement d’un rédacteur en chef et journaliste expert en arts plastiques d’émission du magazine appelé Fabrice Bousteau, mais également d’un professeur conférencier et d’enseignement artistique, artiste peintre dénommé Bruno Vannacci. Elle a été remportée grâce à un jeune artiste connu sous le nom de Tim Sena.

Le principe, quant à lui, consiste au fait que 10 peintres admirateurs vont s’affronter dans d’innombrables catégories de défis. Toute la semaine, il y existera 3 défis : l’expression libre (les artistes qui dessinent des tableaux, seront censés peindre ouvertement avec un sujet obligatoire), le dessin ( les artistes qui appliquent de la peinture, seront tenus de peindre le modèle grâce à un matériel obligatoire, le jury va effectuer une classification du mauvais au bon peintre) et le type imposé (les personnes pratiquant des peintures seront dans l’obligation de revisiter le type, le jury jettera son dévolu sur les excellents et les pires artistes peintres). Après ces 3 défis, un seul candidat mérite d’être un artiste peintre. Quant au reste, ils sont rayés de la liste.

De l’art et du cochon

De l’ art contemporain et du cochon constitue un programme télévisé dédié aux systèmes appliqués à la cuisine dans les beaux-arts, propagés sur une émission télévisuelle franco-allemande à partir de l’année 2014. Tout numéro informe les proximités historiques et symboliques d’une création artistique en 25 minutes. En ce qui concerne maintenant les émissions :

  • Le Thanksgiving d’un illustrateur américain dénommé Norman Rockwell, avec un artiste boulanger appelé Christophe Vasseur, un agriculteur connu sous un nom Cyril Lhotelain, une journaliste et auteure américaine appelée Meg Bortin, Judith Bluysen, un maître de conférences à l’institution d’enseignements supérieurs de Versailles dénommé Lauric Henneton, une directrice générale ( Laurie Norton Moffatt), organisateur évènementiel et expert de la gastronomie appelé Kilien Stengel et un des chefs hôteliers, restaurateurs et cuisiniers français nommé Georges Blanc – propagé le dimanche 23 novembre de l’année 2014.
  • Un tableau d’un dessinateur de tapisseries français et peintre connu sous le nom Jean-François de Troy, avec un historien français appelé Serge Wolikow, un chef de caves « Frederic Panaiotis », Stephan Alleaume qui fait partie d’un dirigeant des Parcs de Saint-Kerber, un conservateur général du patrimoine du musée de Chantilly connu sous un nom Nicole Garnier et finalement un homme d’affaires français et un chef cuisinier comme Olivier Roellinger –publié le samedi 22 Novembre l’année 2014.
  • D’un peintre français expressionniste appelé Bernard Buffet avec un ancien participant de rugby à 15 en France connu sous le nom Jean-Charles Orso, la directrice du château royal de Blois (Elisabeth Latremolière), un commissaire d’expositions indépendant et docteur en histoire Artistique comme Henry Périer, une Assistante Commerciale appelée Céline Levy, lda Garnier veuve d’un infographiste, illustrateur, sculpteur et peintre français renommé Maurice Garnier, un homme d’affaires connu sous le nom Pierre Bergé et un chef cuisinier français(Denis Fétisson) – publié le samedi 15 novembre 2014.

Art Attack

Art Attack représente une production audiovisuelle pour la jeunesse, élaborée en 1989 grâce à un animateur, producteur et acteur de télévision britannique comme Neil Buchanan. Produite par une entreprise d’une émission télévisuelle indépendante experte dans les émissions dédiées aux enfants, intitulée « Media Merchant » au Royaume-Uni, et après à la plus grande ville cosmopolite de l’Argentine à partir de l’année 2010, elle est convenable pour de nombreux pays à l’instar de la France depuis 1997 sur un programme télévisé américain qui appartient à la Walt Disney Company (une chaîne dédiée à la fois à la famille et aux enfants) avec un homme politique français renommé Philippe Rouault et un présentateur d’émissions de france replay et radio français connu sous un nom Cyril Féraud, reprise par la suite en année 2011 grâce à un homme politique bélizien comme Anthony Martinez. Chaque programme a une durée d’environ 25 minutes durant lesquelles l’animateur de télé invente 3 ou 4 œuvres d’arts visuels. Il explique la production de ces dernières étape par étape. Le travail artistique est reproduit d’une façon didactique qui contribue aux spectateurs à les représenter par eux-mêmes.

La Galerie France 5

Elle représente une production audiovisuelle française publiée sur une chaîne de télévision généraliste française telle que France 5 du mois de septembre l’année 2012 jusqu’au mois de décembre de la même année chaque dimanche matin. Elle est dans le domaine d’actualité de l’Art et est proposée par une journaliste française Laurence Piquet. La galerie en question fait partie d’un programme télévisé culturel dans lequel un documentaire ou des reportages sont publiés. Leur thème est notamment les arts plastiques, l’œuvre sculptée et la peinture. Puis, la présentatrice d’art du journal junior français appelée Laurence Piquet va vers un établissement public dans lequel sont exposées et conservées des  collections permanentes de musées d’œuvre artistique ou vers d’autres endroits en vue de publier une exposition en rapport avec le reportage lancé. Bien que particulièrement axé sur les arts plastiques, le thème de quelques programmes télévisés est quelquefois centré sur le cinéma ou encore la musique.